loi scellier
- 728 aff. -

Quelle fiscalité pour l’investissement en résidence étudiante ?

Investir en résidence étudiante, c’est percevoir des revenus complémentaires fiables et réguliers tout en profitant d’une gestion locative déléguée. Celle-ci est prise en main par un gestionnaire spécialisé. En outre, elle donne lieu à une fiscalité extrêmement attractive, en ce sens que les impôts relatifs aux recettes locatives peuvent être totalement gommés.

Réduire son imposition de plusieurs manières différentes

L’investissement est caractérisé par la location meublée qui est soumise à deux types de régime : le régime réel d’imposition et le régime micro BIC. Le loueur acquiert en effet le statut de loueur en meublé non professionnel ou LMNP.Le régime micro BIC est appliqué à condition que les recettes locatives n’excèdent pas la somme de 33 100 euros, ce qui permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% par an. Si le montant des loyers dépasse en revanche les 33 100 euros, le régime réel d’imposition est appliqué. Ce dernier permet de déduire certaines charges : intérêts de l’emprunt contracté, impôts et taxes foncières, assurances, frais d’entretien et de réparation, provisions pour risques, frais de notaire et d’agence …

Les caractéristiques de la résidence étudiante

La résidence étudiante est aménagée afin de répondre aux exigences et au bien-être de ses jeunes locataires : confort, modernité, sécurité. Elle doit bénéficier d’un emplacement privilégié, à proximité de toutes commodités (réseau de transport en commun, universités, écoles, centres commerciaux …).

Avant d’investir en résidence étudiante, un bail commercial est signé entre le propriétaire et le gestionnaire. Celui-ci définit les dispositions relatives au montant des loyers, à leur fréquence de revalorisation, à la répartition des charges (entretien, réparation, etc.). L’activité étant obligatoirement déclarée au Greffe du Tribunal de Commerce, elle est considérée comme étant celle d’une micro entreprise. Elle doit donc faire l’objet de la tenue de la comptabilité y afférente par un expert-comptable agréé.