loi scellier
- 987 aff. -

Investissement en immobilier en loi scellier

Le regroupement de crédit constitue une autre manière de profiter de la loi Scellier. En effet, ces deux dispositifs peuvent se compléter pour faire du bien au portefeuille ainsi qu’au patrimoine du bénéficiaire.

Du regroupement de crédit à l’immobilier

Le regroupement de crédit est une opération financière spéciale. Elle vise à abaisser le montant des mensualités d’une personne physique. Ainsi, une personne pourra payer plusieurs crédits : automobile, immobilier, prêt consommation, etc. La somme de ces dettes en cours de remboursement peut l’étouffer financièrement parlant. Grâce au regroupement ou rachat de crédit, il aura la possibilité de revoir à la baisse le montant à verser mensuellement. Regroupés, les crédits formeront une seule mensualité avec une durée de remboursement étendue. Parfois cela peut atteindre douze années. Allégé, le bénéficiaire du rachat de crédit gagne en pouvoir d’achat. Il pourra ainsi entamer de nouveaux projets notamment l’immobilier.

La loi Scellier pour acheter neuve à crédit

La loi Scellier est un dispositif légal visant à relancer le marché du logement locatif neuf dans certains endroits. Les personnes éligibles à cette loi pourront gagner une réduction d’impôts sous certaines conditions. Cela commence par l’achat d’un bien immobilier neuf ou en cours de finition. Il faudra également que le bâtiment soit conforme à la réglementation thermique en vigueur. Enfin, le propriétaire a l’obligation de mettre en location sa maison pour une durée de 9 à 12 ans. Le loyer sera plafonné à un seuil fixé en fonction du cours. En principe, l’acquisition se louera en dessous du prix appliqué dans la zone pour que le programme résolve la pénurie de logements. Ainsi, une personne ayant récemment réduit ses mensualités par rachats de crédit peut envisager d’investir sur la pierre. Le loyer servira principalement à payer la nouvelle acquisition. Cette dernière deviendra entièrement la sienne au moment vers la fin du remboursement du regroupement de crédits.