loi scellier
- 184 aff. -

Calcul du crédit d’impôt énergie : comment cela se passe ?

Vous souhaitez faire entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour votre logement et en réduire les coûts autant que possible ? Vous pouvez faire une demande de CITE, signifiant crédit d’impôt pour la transition énergétique. Cela concerne tous les gros travaux tels que le ravalement de façade, l’isolation thermique ou encore la remise à niveau de l’étanchéité d’un bâtiment. Ce coup de pouce est proposé aux ménages par l’État afin de les encourager à transformer progressivement leur logement ancien en une maison passive ou à basse consommation énergétique. Combien coûte un crédit impot ite, et quelles démarches effectuer afin de l’obtenir ?

Remboursement de 15%

Le CITE se calcule à partir des dépenses réalisées par les particuliers dans l’achat des équipements qui serviront pour la rénovation du bâtiment. Pour l’obtenir, il est nécessaire de faire appel à une entreprise labélisée RGE qui délivrera la facture destinée au dossier de défiscalisation. Viendra ensuite une déduction de 15% de montant de cette facture. Il s’agit d’une somme globale que l l’État va verser directement au bénéficiaire. A noter que ce sont des sommes hors TVA qui seront dans le calcul.

Demandez votre crédit d’impôt auprès de votre entreprise RGE

N’hésitez pas à contacter des entreprises spécialisées comme Harmonie SAS qui est une société reconnue experte dans son domaine. Possédant plusieurs labels dont le fameux RGE, harmonie vous accompagnera dans ce processus d’aides. Vous constituez pour cela un dossier ; la déduction se fera alors à partir de votre IRPP. Dans le cas où vous êtes exonéré d’impôt, le CITE vous sera toujours reversé, à condition toutefois que le montant soit supérieur à 8 euros. Le montant vous sera alors versé par chèque ou virement délivré par le Trésor public.